• Français
  • Nederlands
  • English

Après deux mois de fermeture, le Musée gaumais a rouvert ses portes ce lundi 18 mai.


Le temps de confinement aura judicieusement été mis à profit : bien qu’en équipe réduite, le personnel et les entreprises qui sont restées sur place, se sont attelées à la rénovation de plusieurs espaces intérieurs du Musée, dont le moindre n’est pas un original « Cabinet de curiosités » à la manière du XVIIIe siècle. On appréciera aussi la transformation et les nouvelles harmonies de couleurs dans l’important espace des « Croyances et Coutumes » qui reprend des œuvres majeures de l’art religieux et des symboles étonnants des anciennes superstitions.


Dans l’ancien couvent, les intérieurs reconstitués de la maison gaumaise (le « pèle », la cuisine), et la chambre d’hospice ont eux aussi subi une jolie cure de rajeunissement. Plus visible à l’extérieur, la restauration du célèbre jacquemart s’achève, ainsi bien sûr que la vaste extension qui prend place à l’ombre du clocher : un espace de 400 M2 dévolu aux futures expositions et appelé « La Galerie du Récollet ».Avec les façades à nouveau rutilantes du Musée gaumais, et si la Ville de Virton poursuit la mise en valeur de l’antique « Fontaine Marie » au carrefour des rues d’Arlon et des Récollets, c’est très bientôt l’aspect accueillant de cette entrée de la ville qui devrait retrouver une belle part de son lustre.


A propos d’exposition, le Musée poursuit aussi la mise en place de l’exposition « SACRISTI ! Ornements sacrés, Sacrés ornements » qui était prévue en mars et ouvria fin juin. On profite de ce délai supplémentaire pour améliorer encore la scénographie. Le public y découvrira ce qui faisait le décor parfois insolite des lieux de cultes religieux, aussi bien de la tradition chrétienne que des autres religions


Par ailleurs, en termes de publications, le Musée a mis sous presse le prochain numéro de sa revue « Le Pays gaumais », dédié à des témoignages inédits sur la Première Guerre mondiale en Gaume. Celui-ci sera mis en vente début juin, ou distribué gratuitement aux membres en règle de cotisation.


Masques, gants, gel hydro-alcoolique, écrans plexi : toutes les mesures sont prises pour assurer aux visiteurs un parcours des collections en toute sécurité, et sans nuire à la convivialité légendaire du Musée. Il est seulement demandé d’annoncer sa visite par e-mail, par téléphone ou, plus simplement, en sonnant à l’entrée.


Infos et contacts : courrier@musees-gaumais.be – Tél. : +32 (0)63 57 03 15 et Facebook



Le Conservateur,

Didier CULOT