• Français
  • Nederlands
  • English

Dix communes composent le territoire de la Gaume : Chiny, Etalle, Florenville, Habay, Meix-devant-Virton, Musson, Rouvroy, Saint-Léger, Tintigny et Virton. Cependant, deux villages gaumais ont été intégrés dans d'autres communes lors de la fusion : Halanzy et Rachecourt. La carte historiée de Pierre Nagant, réalisée en 1941, est la seule à couvrir la Gaume véritable.

En 1983, le Musée gaumais approche des cinquante ans. Grâce à son Président, Joseph Michel, au Gouverneur du Luxembourg, Jacques Planchard et à Jean-Marie André, Député Permanent, une convention originale est conclue entre la Province de Luxembourg et les dix communes gaumaises pour concevoir l'ASBL sous forme d'une intercommunale. Démarche surprenante pour une institution culturelle, mais puisque le Musée gaumais s'intéressait à toute la Gaume, il semblait légitime que tout la Gaume se préoccupât de sa survie.

Chaque commune, par une subvention calculée selon sa population, allait donc intervenir dans les traitements du musée. Chacune étant représentée, toutes les sensibilités, tous les particularismes s'y concilièrent désormais. Le Musée gaumais pouvait dès lors se concentrer sur sa croissance, son expansion et ses missions scientifiques et pédagogiques.