• Français
  • Nederlands
  • English

En 1939, sur la Belgique toujours neutre, quelques survols d’avions allemands font régner une menace pressante qui va conduire à la mobilisation. 10 mai 1940. C’est la « guerre-éclair » et la campagne des 18 jours. La libération aura lieu en septembre 1945, suivie du retour des prisonniers.

Ici aussi, de nombreux objets et témoignages illustrent cette période trouble où l’on était plus tout à fait Belge. L’exode en France, vers la Côte d’Or ; au retour il faudra vivre avec l’occupant. Il y aura les privations (timbres de ravitaillement) et l’apparition du marché noir. Le maquis s’organise ; arrestations, fusillades (Hamawé, St-Mard, Mussy, Banel-Fontaine de l’Empereur), incendie de St-Léger.

Drôle de guerre en Gaume, sans combat militaire, mais sous régime Nazi.


Retour à Musées pratiques