• Français
  • Nederlands
  • English

Le corps de logis abrite la cuisine, avec ses meubles anciens, et l'âtre, doté de tous les ustensiles ménagers.
Le four, imbriqué dans le mur formant piédroit, ouvre sa gueule sous le conduit de cheminée, permettant ainsi une évacuation directe des fumées issues de la combustion des fagots.
A gauche de l'âtre, la porte d'un ingénieux placard constitue une table à pied unique lorsqu'elle est ouverte. L'évier aménagé dans la fenêtre permet l'évacuation immédiate, vers l'extérieur, des eaux usées ainsi qu'un éclairage naturel satisfaisant.

Le mobilier meublant la pièce, avec son vaisselier, sa table gaumaise, son pétrin ainsi qu'une foule d'objets ayant trait à la cuisine, la cuisson, l'éclairage et le feu représente un ensemble unique de reconstitution de cuisine paysanne en Gaume, au XVIIIe siècle.

 

 

 

 

  • Cuisine de Montquitin
  • Cuisine de Montquitin